L’Open Source comme différenciateur business

Gilles de Richemond, Directeur général de Voyages-sncf.com Technologies, est Vice-Président « Grand Utilisateur » de cette édition 2016 du Paris Open Source Summit. Il nous livre la vision d’un grand groupe quant au rôle de l’Open Source comme accélérateur et différenciateur business.

Afficher l'image d'origine

Voyages-sncf technologies grands utilisateurs Open Source

Encore davantage avec la révolution numérique, les entreprises ont un besoin crucial d’agilité. Elles doivent répondre rapidement aux évolutions de leur métier, proposer des solutions innovantes et assurer une évolution souple et pérenne de leur système d’information.

Les entreprises de toutes tailles ont compris l’avantage qu’elles pouvaient tirer des produits open source. Alors qu’il fallait encore il y a quelques années parfois convaincre que l’Open Source n’était ni une sous-solution ni un risque, aujourd’hui ce choix est bien plus naturel.

Chez VSC Technologies, l’utilisation des produits Open Source fait partie de notre quotidien depuis l’origine et pour la grande majorité de nos besoins.

Notre transformation ces quatre dernières années n’aurait jamais pu avoir lieu en dehors du monde open source.

Différenciateur business

Voyages-sncf.com est une entreprise de développement et de développeurs. C’est notre cœur de métier. Nous développons beaucoup par nous-mêmes et sur la base d’outil open source car nous croyons à la différenciation business sur notre marché par notre savoir-faire technologique.

L’open source nous permet ainsi l’accès nécessaire au code pour améliorer le produit et l’adapter à son propre besoin. Cela à l’inverse de l’utilisation d’un produit standard d’éditeur où la fonction couverte ne peut être un différenciateur business puisque le même produit est par définition disponible pour tous.

Une DSI sans aucune capacité de développement en propre et qui n’exerce que le métier d’acheteur et d’intégrateur de système est forcement limitée quant au rôle qu’elle peut jouer dans l’organisation. Elle affiche qu’elle ne place pas dans sa propre innovation technologique une ambition business mais qu’elle s’attache seulement à optimiser le support qu’elle apporte à ses métiers. Faire plus reste un vrai défi, mais Voyages-SNCF place davantage d’ambitions dans ses capacités technologiques.

Contribuer à l’Open Source

Dans ce cadre, ouvrir son code en le rendant disponible à la communauté n’est-il pas un risque de le voir servir à un concurrent ? La réponse est effectivement positive, mais un tel risque doit être relativisé. En effet, si peu d’entreprises utilisatrices ouvrent aujourd’hui leur code et le reversent à la communauté, c’est qu’elles se heurtent souvent à des conceptions erronées de la protection des avantages concurrentiels.

L’éventuel risque doit être mesuré au regard du réel avantage de voir une communauté contribuer. Comprendre la valeur de telles contributions peut amener à choisir la voie du partage à celle du secret.

Nous n’ouvrirons sans doute jamais tout ce que nous produisons, mais Voyages-sncf a engagé une démarche réelle d’ouverture et de contribution. Nous avons ainsi ouvert un espace GitHub pour partager différents composants sur lesquels nos équipes ont travaillé et nous étudions actuellement l’ouverture du code sur certains de nos assets en gestion de la production.

Paradoxalement cette culture sur les produits open source externes correspond à une vraie transformation et nous faisons en sorte de la généraliser en interne sur notre propre assets logiciels où le sujet du risque concurrentiel disparaît. Monter des feature teams comme nous l’avons fait chez Voyages-sncf conduit à pratiquer aussi l’open source en interne : l’équipe responsable d’un composant devant alors accepter les contributions nécessaires au développement des projets d’autres équipes.

Nous ne sommes aujourd’hui qu’aux balbutiements de cette démarche et le chemin reste long et semé d’embûches. Néanmoins, je suis convaincu que si nous avons réussi à transformer les pratiques vers l’agilité, nous pourrons développer cette culture de la contribution aussi bien en interne qu’en externe. C’est la conviction que je porte dans cette édition, celle d’une belle et nouvelle étape dans la maturité numérique des entreprises utilisatrices.

Gilles de Richemond

Directeur Général de Voyages-sncf.com Technologies

VP Grand Utilisateur du Paris Open Source Summit 2016

Afficher l'image d'origine